Un site dédié entièrement à l'environnement au Burkina Faso

.

Burkina Faso:Gestion Décentralisée des Forêts et Espaces Boisés , la banque mondiale soutient 32 communes du Burkina


Le Fonds d’Intervention pour l’Environnement (FIE) a formé  du lundi 29 au mardi 30 octobre à Koudougou les acteurs de la gestion financières des Projets de Développement Intégré Communaux pour la Réduction des Émissions de carbone dues à la Déforestation et à la Dégradation des forêts (PDIC/REDD+) de cinq régions du Burkina Faso. Cette formation,  vise  une  bonne mise en œuvre de ces projets.

Issa YONABA (PCA-FIE)
l’objectif de la formation  est de s’approprier le manuel des opérations pour encadrer la gestion financière

 

A travers, les PDIC/REDD, la Banque Mondiale va donner 140 000 000 de francs CFA à chaque commune pour la mise en œuvre des projets. Pour la réussite des PDIC/REDD, le Fonds d’Intervention pour l’Environnement (FIE) a réuni les acteurs de la gestion financière des mairies des communes concernées pour une formation. Selon le président du conseil d’administration du FIE, Issa Yonaba, la formation a pour objectif de permettre aux acteurs de la gestion financière de ces communes de s’approprier le contenu du manuel élaboré des opérations pour encadrer la gestion financière des différents projets. Les participants auront des rudiments nécessaires pour respecter les procédures administratives, comptables et financières et de passation de marchés pour la mise en œuvre efficace des PDIC/REDD+.

Pauline ZABA YAMEOGO
chargée du suivi-evaluation du PIF attend des participants , le plein respect des procédures contenues dans le manuel

Pauline Zaba Yaméogo, la chargée du suivi-évaluation du PIF (Programme d’Intervention pour l’Environnement) dit attendre des participants le plein respect de ces procédures contenues dans le manuel sous peine d’interpellation. Pour elle, il ne sera pas toléré qu’une commune soit en marge des procédures ou de la non-atteinte des objectifs des projets.

FIE:  formation des acteurs participants à la mise en œuvre des PDIC/REDD+

Les participants à cette formation de 48h sont des maires, des secrétaires généraux, des comptables, des contrôleurs financiers des mairies des 32 communes de 5 régions du Burkina Faso (Boucle du Mouhoun, centre-Ouest, Sud-Ouest, centre-Sud, Est). Les PDIC/REDD+ sont un ensemble d’activités cohérentes et intégrées qui contribue à l’atteinte des objectifs du PIF, le Programme d’Investissement Forestier. Le PIF vise entre autre à réduire la déforestation et la dégradation des forêts en renforçant leur capacité de séquestration de carbone, à diminuer les pressions sur les écosystèmes forestiers grâce à un développement socio-économique local respectueux de l’environnement et une gestion durable des ressources forestières et des espaces boisés.

Zenden




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *