Un site dédié entièrement à l'environnement au Burkina Faso

.

Burkina faso : 2e édition de la journée nationale de l’arbre


 

Après Tenkodogo en 2019 où a eu lieu la première édition de la journée nationale de l’arbre, c’est au tour de Banfora d’abriter le 8 août 2020 la commémoration de la seconde édition placée sous le thème : « Arbre, santé et résilience  climatique ». Pour annoncer les couleurs de cet évènement où il sera mis en terre au moins 200 000 plans  dans les 13 régions du Burkina, le ministre de l’environnement de l’économie verte et du changement climatique

présidium à la conférence de presseen jaune le ministre de l’environnement de l’économie verte et du changement climatique

s’est entretenu avec la presse le mardi 4 août 2020 au sein de son  département, à Ouagadougou.   

Entre 2002 et 2013, le Burkina a perdu 24870 kilomètres carrés de forêt soit 9% du territoire. Pour contribuer à inverser cette tendance, le ministère de l’environnement  de l’économie verte et du changement climatique organise depuis des années une campagne nationale de reforestation.  Ainsi, 6 millions de plans étaient en moyenne mis en terre annuellement sur une superficie de 10 000 ha sur l’ensemble du pays avec un taux moyen de réussite   qui dépassait rarement 25% à partir de la 2e année de plantation.  Dans l’optique d’atteindre 60% de taux de réussite, il a été institué en conseil des ministres du 24 juillet 2018 la Journée nationale de l’arbre (JNA) chaque premier samedi du mois d’août pour une responsabilisation et un engagement plus écologique et éco-citoyen de l’ensemble des acteurs. Après une première édition où le bilan « se veut satisfaisant », l’heure est à la seconde, qui se tiendra le 8 août 2020 dans les 13 régions du pays et c’est la cité du paysan noir, qui abritera cette année   la commémoration dudit évènement.

 

Cette 2e édition de la JNA se tient dans un contexte particulier marqué par la pandémie du covid 19 d’où le thème « Arbre, santé et résilience  climatique ».  A Banfora, la commémoration se fera autour de   plusieurs activités comme :

-les panels sur des thématiques de la médecine traditionnelle et la gestion des ressources naturelles,

-la plantation d’arbre par le chef de l’Etat,

-la remise de prix aux lauréats des concours meilleure région, meilleure commune de la région des cascades, meilleur journaliste pour la promotion de la gestion de la terre,

– la remise du flambeau à la région du Plateau central pour l’organisation de la JNA 3 et une exposition des produits de la médecine traditionnelle par les acteurs de la région à l’honneur.

Batio Bassière Nestor ministre de l’environnement de l’économie verte et du changement climatique, « l’organisation de la JNA n’occulte pas les actions de reforestation annuelles menées par les particuliers, les producteurs, les institutions»

Pour les organisateurs, l’accent sera mis tout comme à l’édition précédente, sur la promotion des espèces locales adaptées aux sites de reboisement et aux besoins des acteurs. Quant à leur survie, ces plans bénéficieront d’un suivi régulier. Dans les propos du ministre de l’environnement, Batio  Bassière, l’organisation de la JNA n’occulte pas les actions de reforestation annuelles menées par les particuliers, les producteurs, les institutions. En vue d’appuyer ces actions, il est prévu la mise en terre d’environ 10 000 000 plans sur l’ensemble du territoire national. A cet effet il est attendu dira le ministre, la mise en terre effective d’au moins 200 000 plans dont 65 000 au niveau des sites entièrement sécurisés dans les chefs-lieux des treize régions.

En rappel, la première édition de la JNA a eu lieu en août 2019, à Tenkodogo.   Ce sont 100 000 plans principalement d’espèces locales (baobab, néré, raisinier, tamarinier, caïlcédrat) qui ont été mis en terre dans toutes les régions. Le taux de survie de ces plants est estimé à 75%.

                                                                                                                                             Roukiétou Soma   




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *