Un site dédié entièrement à l'environnement au Burkina Faso

.

AFRIQUE: Les prévisions saisonnières des caractéristiques agro-hydro-climatiques pour la grande saison des pluies dans les pays du Golfe de Guinée sont tombées.


 Du 25 février au 1er mars 2019, s’est tenu à Cotonou au Bénin le Forum 2019 des Prévisions Saisonnières des caractéristiques Agro-hydro-climatiques dans les Pays du Golfe de Guinée (PRESAGG) à l’attention des différents acteurs pour mieux prévenir les risques et tirer profit de la saison.

présidium de la rencontre
crédit photoAGRHIMET

Organisé  par le Centre Régional AGRHYMET du CILSS, le Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement (ACMAD) et  les Directions Nationales de la Météorologie et de l’Hydrologie du Bénin. Le forum a  également  connu la participation du plusieurs experts et d’institutions inter -africaines comme les  agences de réduction des risques de catastrophes du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Nigéria et du Togo, ainsi que le représentant de la Banque Africaine de Développement et de la CEDEAO.A l’issue de la rencontre la synthèse  des prévisions se présente comme  suite:

        Des quantités de pluies

 Equivalentes à relativement supérieures aux moyennes saisonnières, sont attendues sur les zones littorales de l’extrême Est du Libéria, de la Côte d’Ivoire, du Bénin, des parties Ouest et Est du Nigéria, du Cameroun et de la Guinée Equatoriale, pendant la période de Mars-Avril-Mai 2019.Par contre, sur la Guinée, la Sierra Léone, la partie Ouest du Libéria, la zone littorale Est du Ghana et le Sud Togo, c’est des précipitations inférieures à équivalentes à la moyenne saisonnière qui sont attendues sur cette période. En Avril-Mai-Juin 2019, la situation de déficit pluviométrique devrait persister sur la Guinée, la Sierra Léone, le Liberia, sur l’extrême Sud-Est du Ghana, élargi à la partie avoisinante du Togo

                                                                            Des dates de début de saison

Précoces à normales sont attendues sur la bande à régime pluviométrique bimodal du Ghana, du Togo, du Bénin, du Centre-Est de la Côte d’Ivoire et du de l’Ouest du Nigeria.

Des dates de fin de saison

 Tardives à normales sont prévues sur toute la bande Sud allant de la Côte  d’Ivoire au Centre-Ouest du Nigeria.

Après l’installation de la saison, des durées de séquences sèches

Equivalentes à plus longues que celles habituellement observées sur la période de référence 1981-2010 sont prévues sur le Sud de la Côte d’Ivoire, du Ghana et le Sud-centre du Nigeria. Dans le Sud Togo, Bénin et Sud-Ouest Nigéria, ces séquences sèches seraient plus longues à équivalentes.

                                              Vers la fin de la saison, des durées de séquences sèches

Plus longues à équivalentes sont prévues sur la bande Sud allant du Centre Côte d’Ivoire au Centre du Nigéria

                                                                          Des écoulements des cours d’eau

Moyens à inférieurs à la moyenne sont attendus sur les bassins côtiers ouest de la Côte d’Ivoire, la Sassandra, les têtes des bassins côtiers du Ghana (Densu, Pra, Ankobra, et Tano) et la Comoé. Les bassins côtiers à l’est de la Côte d’Ivoire, le Bandama, les zones littorales des bassins côtiers du Ghana, du bassin d’Ouémé, la Volta Inférieure, le Mono, le Couffo et le Lac-Togo devront connaitre des écoulements moyens à excédentaires. Dans la partie centrale du bassin de l’Ouémé et la zone littorale du bassin du Niger, des écoulements équivalents à la moyenne sont attendus. Dans le Delta du Nigeria, une situation climatologique est attendue, aucune tendance ne se dégage et toutes les situations sont équiprobables.

  Toute fois, Il est recommandé à tous les acteurs du suivi de la campagne agricole d’être attentifs aux mises à jour qui seront faites par le Centre Régional AGRHYMET, l’ACMAD et les services météorologiques et hydrologiques nationaux.

 

Synthèse :Abdramane BAMBA

                                                                               Source : communiqué final du PRESAGG (site AGRHYMET du CILSS)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *