Un site dédié entièrement à l'environnement au Burkina Faso

.

Burkina Faso:Projet ECED-Mouhoun, de l’énergie solaire pour changer la vie en milieu rurale


Le Ministre de l’Energie accompagné de l’ambassadeur du Canada a lancé officiellement à Dédougou ce jeudi 15 novembre 2018, le projet Energie et Croissance Economique Durable dans la région de la Boucle du Mouhoun (projet ECED-Mouhoun). Ce projet vise à accélérer la croissance économique durable à travers l’électrification rurale.

 

participants au lancement du projet

C’est une attente qui se concrétise selon le premier adjoint au maire de Dédougou M. Zon. Le projet Energie et Croissance Economique Durable (ECED-Mouhoun) va améliorer les conditions de vie de 15 localités de la région de la Boucle du Mouhoun par leur raccordement au réseau électrique national. L’équipement de 30 Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) en plaques solaires, la promotion et la vente de 3000 kits et lames solaires certifiées lighting Africa en milieu rural seront entre autre réalisés. Selon Maxim FORTIN, chef de mission Projet ECED-Mouhoun, il y aura la construction d’une centrale photovoltaïque de 20 MW à Zina, une localité de la province du Mouhoun. Ce sont les villages riverains de cette centrale qui seront les grands bénéficiaires du projet.

Ismaël Bachir OUEDRAOGO:appelle les populations à s’approprier le projet pour qu’il puisse produire les résultats escomptés.

Et pour le ministre de l’énergie du Burkina Faso, Ismaël Bachir OUEDRAOGO, « généralement les centrales solaires sont installées en milieu rural et leurs énergies sont injectées directement au réseau national d’électricité sans que les populations locales n’en bénéficient. C’est en cela que ce projet est intéressent car il va permettre aux populations d’avoir une énergie productive. » Il appelle les populations à s’approprier le projet pour qu’il puisse produire les résultats escomptés.

D’un coût d’environ 7,8 milliards de francs CFA, Le projet ECED-Mouhoun est principalement financé par le Canada à travers l’AMC (Affaires mondiales Canada). Il va toucher 250000 personnes en majorité des femmes par l’appui de 10 groupements féminins et 90 entreprises individuelles dans les activités génératrices de revenus valorisant l’usage de l’énergie solaire.

L’ambassadeur du Canada au Burkina Edmond D. WEGA: Le projet va en droite ligne avec la politique de l’aide féministe du gouvernement canadien.

 

L’ambassadeur du Canada au Burkina Edmond D. WEGA s’est réjoui du lancement technique officiel du projet ECED-Mouhoun qui va, selon lui, en droite ligne avec la politique de l’aide féministe du gouvernement canadien. « C’est un effet multiplicateur que d’accompagner un secteur comme celui de l’énergie parce qu’elle a un impact direct sur la vie des communautés » ajoute-il.D’une durée de 4 ans, ce projet est mise en œuvre par l’Agence canadienne d’exécution Cowater Sogema International en partenariat avec l’Agence Burkinabè d’Electrification Rurale (ABER) et Windiga Energie.

Zenden




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *