Un site dédié entièrement à l'environnement au Burkina Faso

.

BURKINA FASO: 1ère EDITION DE LA JOURNEE NATIONALE DE L’ARBRE DANS LES HAUT-BASSINS


 

A l’instar des autres régions du pays, la région des Hauts-Bassins a célébré la 1ère édition de la journée nationale de l’arbre (JNA) le samedi 3 août 2019 à Kourignon commune rurale de la  province du kénédougou. C’est en présence de Nestor BASSIERE ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique  et des premiers responsables de la région que des milliers plants  ont été misent  en terre.

Le ministre Nestor BASSIERE procédant à une plantation symbolique

                                                                                           

« Arbre et éducation pour une économie verte ». C’est sous ce thème que s’est tenue le samedi 3 août 2019 à Kourignon commune rurale de la  province du kénédougou dans la région des hauts-bassins, la 1ère édition de la journée nationale de l’arbre (JNA). Des baobabs, des tamariniers, des palmiers, des Karités pour ne citer que ceux-là, sont les plants qui ont été mises en terre, des plants essentiellement locaux .

 

 

Nestor BASSIERE «chaque Burkinabé doit faire de la restauration et la protection de l’environnement son combat quotidien».

Le ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique dans ses propos à laisser entendre qu’au moment où ils mettent en terre ces plants, les mêmes actions  sont entrain d’être menées dans l’ensemble des 13 régions du pays  en présence  des gouverneurs. S’agissant de la cérémonie officielle de lancement de la toute première édition de la JNA, c’est la région du centre-est qui l’abritera le 10 août 2019 en présence de son excellence le président Rock Mark Christian Kaboré a dit le ministre BASSIERE. Selon lui, la question de la  restauration et de la protection de l’environnement préoccupe à plus d’un titre le président du Faso. C’est pour quoi il invite chaque Burkinabé à faire de la restauration, la protection de l’environnement  leur combat quotidien. Et pour ce faire, il invite les populations à mettre fin à la déforestation pour aller vers une neutralité  afin de rattraper ce qui est déjà perdu. Aussi appelle-t-il  tout un chacun, une fois de retour chez lui à planter au moins un arbre et à l’entretenir.  Car dit-il, une chose est de planter et une autre est d’entretenir. C’est pour cela il souhaite l’engagement des populations de Kourignon pour l’entretient de ces jeunes plants et les  remplacer s’il le faut, si nous voulons  avoir un taux de 100% de réussite. Pour le ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique, il faut éviter la plantation caméra qui consiste à faire une plantation symbolique devant la presse et à placer le reste des plants  sur le marché.

Quant au maire de Kourignon San Traoré c’est un honneur pour la commune d’accueillir cette première édition de la journée nationale de l’arbre. A cet effet il prend l’engagement de tout mettre en œuvre pour la restauration, la protection et la conservation des ressources forestières situées sur son territoire et dont la commune tirera durablement profit pour améliorer ces ressources. Pour  le directeur régional de l’environnement de l’économie verte et du changement climatique des Hauts-Bassins Maturin Drossin SANOU « nous avons échangé avec

Le directeur régional de l’environnement Maturin Drossin SANOU « nous avons échangé avec des populations, il y a des groupements dans les villages qui seront responsabilisés pour l’entretien de ce site ».

des populations, il y a des groupements dans les villages qui seront responsabilisés pour l’entretien de ce site ».

 

 

En rappel  c’est le conseil des ministres en sa séance du 24 juillet 2018 qui a marqué son accord pour l’institution d’une  Journée Nationale de l’Arbre (JNA) chaque premier samedi du mois d’août  pour compter de l’année 2019. Cette journée vise à susciter une participation citoyenne à la restauration du couvert végétal par des actions de plantation, d’entretien et de protection d’arbres afin d’assurer la gestion durable des ressources naturelles et environnementales comme inscrite dans le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES).

DIA .lasso

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *