Un site dédié entièrement à l'environnement au Burkina Faso

.

Dégradation des barrages à l’Ouest du Burkina : le théâtre au service de l’eau


L’Agence de l’eau des Cascades vole au secours des barrages, cours et plans d’eau. Depuis quelques années cette agence s’évertue à protéger et gérer au mieux les ressources en eau, et cela à travers plusieurs actions. Parmi ces actions, figure en bonne place la sensibilisation des populations par le canal du théâtre forum. C’est ainsi que les localités de Toussiana, Diéri, Loumana et Diarabakoko ont accueilli des animations théâtrales dans le mois de juillet 2019.

berge dégradée par le piétinement des animaux au barrage de Diéri

 

Mettre fin au phénomène de dégradation des barrages et cours d’eau, c’est le défi qu’entend relever l’Agence de l’eau des Cascades. En effet comme le dit cet adage « celui qui est riche d’une chose n’en connait pas d’utilité ». Et cela paraît vrai d’autant plus qu’il est courant d’entendre dire ailleurs que la zone Ouest du Burkina Faso est suffisamment arrosée par la pluie. Par ricochet, c’est une zone d’abondance en ressources hydriques et forestières. Mais, de plus en plus c’est une réalité qui est entrain de s’effriter tout simplement du fait des caprices de l’homme. Les populations des villages riverains ayant eu la chance d’abriter des infrastructures hydrauliques ou des cours d’eau ne cessent obstinément d’envahir les berges de ces lieux pour y mener leurs activités de production agricole. Elles mènent ces pratiques sans respecter la distance dite « bande de servitude » dont la norme est établie à 100 mètres entre le cours d’eau et les sites agricoles. Toute chose qui, indéniablement participe à l’ensablement de ces cours d’eau. Outre cela, plusieurs autres pratiques néfastes sont relevées par les techniciens de l’Agence de l’eau des Cascades. Il s’agit entre autre de la confection de briques en terre, de la destruction des arbres le long des berges, de la défécation aux abords de l’eau, l’utilisation des pesticides entrainant la mort des poissons et autres espèces aquatiques. Les questions de conflits liés à la gestion de l’eau n’ont pas été occultées ainsi que le non respect des pistes à bétail et le piétinement des animaux sur les berges.

la troupe BARAKA en pleine représentation

C’est pour donc interpeler et sensibiliser les habitants des localités concernées que l’Agence a noué un partenariat avec l’Association « GROUPE CULTURE » Cascades, intervenant prioritairement dans le domaine du théâtre forum. Et pour cette année 2019, la troupe BARAKA de ladite association a mis en scène une pièce théâtrale de 45 minutes sur la thématique de la protection des barrages, cours et plans d’eau. Ladite pièce dénonce toutes ces mauvaises pratiques qui sont de nature à réduire les surfaces d’eau, voir même leur disparition totale. Les riverains sont alors informés de l’importance des ressources en eau pour leur développement et leur bien –être. Ils sont également interpelés à en faire une gestion optimale et pérenne de sorte à léguer ce patrimoine aux générations futures.

une berge protégée

La pièce de théâtre forum aborde aussi les actions de protection des barrages et points d’eau que l’Agence de l’eau des Cascades envisage de mener avec le concours des populations bénéficiaires. Il s’agit notamment de la délimitation des berges à travers l’implantation de balises tout autour, des panneaux d’indication, de clôture en grillage, de reboisement, de l’appui à la mise en place ou au renforcement des capacités des membres des comités de gestion.  C’est ainsi qu’au mois de juillet la diffusion de ce spectacle a conduit la troupe animatrice respectivement à Toussiana et Diéri dans la région des Hauts- Bassins, Loumana Lokouara et Diarabakoko dans la région des Cascades. Ces localités disposent de barrages à usages diversifiés que sont l’agriculture, le pastoralisme, la pêche et la consommation.

des spectateurs invités à intervenir à la partie forum

A l’occasion, les populations se sont fortement mobilisées les soirs aux côtés des conseillers municipaux, des membres des Conseils villageois de développement (CVD), de ceux des Comités de gestion des infrastructures d’eau. Ces spectateurs sont invités à intervenir à la partie forum pour apporter des changements positifs dans le contenu du théâtre afin que tous prennent conscience et adoptent unanimement de bonnes pratiques pour la protection et la sauvegarde des barrages et cours d’eau, mission principale de l’Agence de l’eau des Cascades. C’est d’ailleurs cette opportunité de brassage par excellence que les techniciens de l’Agence saisissent pour présenter amplement leurs missions, actions et perspectives. Il faut rappeler que l’Agence de l’eau des Cascades est basée à Banfora et couvre cette région plus celle des Hauts- Bassins et du Sud- Ouest.

 

Bamadou SANOGO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *