Un site dédié entièrement à l'environnement au Burkina Faso

.

Burkina Faso : Fin de la septième édition du festival soleil des enfants à Bobo-Dioulasso


remise des prix aux lauréats

Les lampions se sont éteints sur la septième édition du festival soleil des enfants le dimanche 9juin 2019 au secteur 21 de la ville de Bobo-Dioulasso devant  plusieurs centaines de festivaliers venus des différents secteurs de la ville de Sya.

           les dodos de farakan en prestation

 

C’est fini pour la 7e édition du festival soleil des enfants. En effet c’est devant un parterre d’enfants sur la rue des baobabs  au secteur 21 et dans une ambiance féérique que les lampions se sont éteints sur l’édition numéro sept du merveilleux festival  populaire des enfants de Bobo-Dioulasso.

Les  troupes finalistes  issues  des différents  secteurs de la ville de Bobo-Dioulasso qui ont prestées de 15h à 18h  ont vu leurs efforts couronnées par des prix et de nombreux lots. La cérémonie de clôture a  vu la prestation de la troupe Siraba de Bobo-Dioulasso avec un sketch qui avait pour thème les effets dévastateurs des sachets plastiques jetés dans la nature.

troupe siraba de Bobo

C’est avec une oreille attentive comme dans une salle de classe que les festivaliers ont suivi  avec beaucoup d’intérêts  le sketch de bout en bout .Aucun d’entre eux  n’a voulu qu’une portion du message l’ échappe. C’est dire que le promoteur  du festival  TRAORE Fouma alias Foum  Moboh n’a pas eu tord d’avoir pour thème cette année, zéro sachet plastique  et d’avoir comme ambitions : faire des enfants les fantassins du mot d’ordre zéro sachets plastique dans nos villes et villages.

Abdoul Latif SANON: le thème de la présente édition est bien pour les enfants .

Abdoul Latif SANON un festivalier  qui est en classe de 4e dans un lycée de la place  semble avoir reçu le message de la lutte contre les sachets plastiques dans la nature cinq sur cinq. Pour lui le thème de la présente édition est bien pour les enfants .Car il éveille leur conscience  et leur   permet  de mieux comprendre les dangers  que représentes les  sachets plastiques jetés dans la nature .Ces sachets selon lui  peuvent causer la morts des animaux s’ils les mangent  et empêcher  aussi les sols d’être fertiles pendant les travaux champêtres. Comme bilan à chaud , le présent festival est une réussite selon  Foum  Moboh .

Foum Moboh :nos ancêtres ne nous ont pas légué une terre souillée

L’objectif zéro sachet ne peut pas être atteint par un coup de bâton magique .C’est un combat qu’il faille mener ensemble et dans un élan de solidarité. Lui artiste  et homme de culture est entrain de jouer  à sa manière  sa partition .Mais il faut que nos autorités s’engagent  fermement ;les beaux discours ne nous permettront pas de gagner la bataille de zéro sachet  plastique nous fait savoir Foum Moboh . Il  faut une détermination et un engagement ferme et se donner les moyens de  gagner la bataille des sachets plastiques. Nos ancêtres dit-il, ne  nous ont pas légué une terre souillée et ça serait  malhonnête de notre part ,de  laisser  à nos enfants une terre souillée.

Abdramane BAMBA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *